mardi, février 24, 2009

La haie et son ombre

.

Elle se dessine si nettement en bordure du mur qu'elle donne envie de peindre une troisième haie : en trompe-l'œil.
Simples troènes de Chine, adaptés aux petits jardins. Les feuilles sont minces, l'arbuste est facile à tailler. En climat doux il est semi-persistant. Marcottage ou bouture, il est facile à multiplier. Songer à le laisser fleurir. Les abeilles apprécient.


.

3 commentaires:

Jean Pierre J. a dit…

Et les oiseaux raffolent des fruits.
Ne pas le laisser trop grandir, car bien nourri il devient vite un arbre avec un vrai tronc.
Son odeur au moment de la floraison est un peu "spéciale": çà plait ou çà ne plait pas.

Donna a dit…

Moi j'ai un troène "vulgaire", indigène, trouvé dans la campagne, mais il reste encore très petit malgré ses 5 ans, guère plus que 50 cm.
Je soupçonne les chevreuils de le tailler en douce, comme le reste!

Jean Pierre J. a dit…

Donna, ne soupçonnez plus, accusez....Même les extrémités des ronces les attirent..