jeudi, septembre 10, 2020

L'eau n'a pas suffi à protéger les floraisons d'hortensias


Une photo prise dans la haie au début des fortes chaleurs.  Ils sont plus bleus que sur l'image. Chaque année ils me jouent le même tour: première éclosion,  les fleurs sont d'un rose assez gai. Puis ils bleuissent, offrent mille nuances. Sombres, pâles.

Je ne savais pas encore que je ferais si peu de bouquets.
Une invitation à bêcher un carré qui sera réservé aux fleurs à couper? Oui, mais aucune fleur ne peut en remplacer une autre.
Vite des livres, des conseils. Faire mieux la prochaine fois.


Foire aux plantes, au château de Gaujacq les 10 et 11 octobre


Les entrées seront gratuites mais il est indispensable de s'inscrire. Comme le précisent les organisateurs, «ces préinscriptions permettent de limiter le nombre de visiteurs sur l'exposition. En contre-partie, nous avons modifié le financement de l'organisation, par des activités optionnelles, une tombola et une participation par dons, si vous pensez que c'est juste pour vous.

Merci de tout cœur pour votre participation, au nom de tous les pépiniéristes botanistes cultivateurs producteurs, qui œuvrent pour maintenir notre biodiversité !»
Pour réserver, c'est ici.
 

mercredi, février 19, 2020

Turner, peintures et aquarelles, une exposition à venir

Jumièges, vers 1832, gouache et aquarelle sur papier

Du 13 mars au 20 juillet 2020
Musée Jacquemart-André

Turner, peintures et aquarelles Collections de la TATE

Extrait de la présentation sur le site du musée:


«Grâce aux prêts exceptionnels de la Tate Britain de Londres, qui abrite la plus grande collection de Turner au monde, le musée Jacquemart-André accueille une exposition de 60 aquarelles et quelque 10 peintures à l’huile, dont certaines n’ont jamais été présentées en France.
Outre ses oeuvres achevées destinées à la vente, Turner conservait pour lui-même un fonds considérable d’oeuvres, laissé à sa mort dans sa maison et dans son atelier. Avec leur caractère propre, ces esquisses, plus expressives et expérimentales, sont certainement plus proches de sa vraie nature que celles peintes pour le public»



mardi, février 11, 2020

Journées des héllébores, calendrier incomplet

Helleborus atrorubens,  lithographie retouchée par Louis-Aristide-Léon Constans

Hellébore, Herbe aux fous, Rose de Noël, Rose de Carème... sans doute porte-t-elle d'autres noms. La fleur aime le froid et fleurit l'hiver, saison où on peut l'admirer, chez les horticulteurs, dans les jardins. Quelques rendez-vous:


Dans les jardins de Bellevue, au pays de Bray

Le 16 février, de 10h à 18h
785 route d'Eawy
Beaumont-Le Hareng
(Seine Maritime)


À la pépinière Villeroy

Les 22 et 23 février 2020, de 10h à 12h et de14h à 18h
3, rue de la Chapelle
Xirocourt
(Meurthe etMoselle)


Aux Jardins de Malorie
 
Le 1er mars, de 10h à 17h
77 avenue de la Libération
Rhode Saint Genèse
(Brabant flamand)

 
 

samedi, août 17, 2019

Domaine de la Vallée aux Loups: André Boubounelle ou l'art du paysage




«A une époque où les pratiques mettent souvent de côté le pictural et le figuratif, André Boubounelle inscrit ses paysages dans la tradition classique de Pierre-Henri de Valenciennes et de Corot.
Qu’ils soient lumineux ou brumeux, ses paysages dégagent une délicate poésie, une sorte de mélancolie. Comme Chateaubriand, Boubounelle transcrit l’expérience universelle de l’homme face à la nature, ce qui donne une intensité émotionnelle rare à ces tableaux : en immersion, on se promène dans des paysages familiers, de la Seine sous la neige à la campagne ensoleillée du Vexin en passant par la forêt de Rambouillet.»

 Extrait de la présentation de l'exposition. Elle s'achèvera dans quelques jours.

 

samedi, mars 30, 2019

Sauvage près de ma rue

En la voyant de loin je me demandais quelle plante poussait sous une plaque d'égout. Ce n'était pas une plante sauvage, mais un jeune figuier. 
Les voitures devraient l'épargner,  la plaque est en bord de rue.  Mais les employés de la voirie ne sont pas autorisés à faire de même.


Dans un jardin qui semble abandonné...

 
Mais peut-être n'est-ce qu'une partie du jardin.  Un petit espace visible de la rue. Harmonieux dans son désordre.
Les feuilles d'un noisetier commencent à s'ouvrir. Un jardin attachant. Une séduisante simplicité