mercredi, octobre 04, 2006

La Plante compagne, Pierre Lieutaghi

Pratique et imaginaire de la flore sauvage en Europe occidentale Depuis des millénaires les plantes nous accompagnent. Des liens, évidents ou oubliés, se sont tissés entre elles et les hommes. C'est leur histoire que raconte Pierre Lieutaghi dans la plupart de ses ouvrages. « Dans nos pays de vieille tradition écrite, aux paysages modelés depuis des millénaires par l’agriculture, il existe aussi une Histoire en rapport étroit avec la plante sauvage. Toute oubliée qu’elle soit, et en deçà des paroles, cette Histoire ne saurait se circonscrire à une chronique d’usages mineurs : elle raconte les perfectionnements de la pensée même, elle vaut d’être retrouvée, traduite de l’herbe et du feuillage, restituée à l’usage de notre propre attention au monde. Car c’est toute l’aventure des hommes qui s’enracine et s’abat avec les forêts, bruit dans les cimes, s’exalte et s’apaise au rythme des saisons florales. Chaque vieille haie en sait un épisode. Et la flore, témoin des commencements, ortie ou chiendent, sureau ou bardane, est toujours à nos portes, avec ses mêmes offres et ses signes tout prêts pour les passages d’intelligence. Essai en forme de petites histoires plus sociales que naturelles, La Plante compagne propose quelques pistes pour une écoute attentive de la mémoire des herbes et des arbres qui rencontraient les hommes. Son propos est aussi de servir d’initiation à une ethnobotanique familière : ce qui s’est passé au cours des temps dans la mise en œuvre et en pensée de nos plantes. » (Quatrième de couverture) ▲ L'ouvrage est publié chez Actes Sud

Aucun commentaire: