vendredi, juillet 03, 2009

Arbres

. .

Le jeune figuier se tient bien droit.
Protégé, les bois sont proches, les chevreuils audacieux. Dans un autre jardin une amie a vu un jour l'un d'eux se faire les dents sur le bananier dont elle prenait tant soin. À quelques mètres d'elle. Elle lisait me semble-t-il.
.
Les chevreuils ne mangent pas les livres, je suis sensible à tant de courtoisie.
.
Ce n'est peut-être pas la réponse la plus adaptée.
.
.
.

7 commentaires:

Jean Pierre J. a dit…

Les chevreuils écorcent les jeunes arbres en se frottant contre les troncs...Il n'y a pas de troncs ni d'écorce chez les bananiers. Donc c'était bien la recherche d'un goût nouveau: soif d'exotisme chez le chevreuil? Apprentissage de nourritures nouvelles avant le réchauffement climatique?

Elisabeth.b a dit…

Pensez-vous que je doive l'imiter ?

Jean Pierre J. a dit…

L'espèce humaine a toujours eu soif de nouveautés et d'aventures. Jusqu'ici, çà lui a plutôt joué des tours...
Mais il n'est pas défendu d'essayer.

Elisabeth.b a dit…

Votre réponse inciterait à la prudence.
Et pourtant elle tourne...

MademoiselleLacloche a dit…

J'aime votre jardin de poète avec ses mots qui essaiment des grains de folie douce et font germer des sourires! :)

Elisabeth.b a dit…

Vos mots tintent joliment mademoiselle Lacloche.

Mlle d'enfer(t) a dit…

Merci Elisabeth.b (mais n'est-ce pas à moi de faire des compliments?) :)

PS: pardonnez-moi, ma signature a changé (mais je suis bien la même demoiselle... Lacloche ou d'enfer(t), c'est mon côté gémeaux)