mercredi, novembre 14, 2007

Arbres du Nord, arbres du Sud...

...

En lisant les pages actualité de Tela-botanica, je découvre cette conférence : Dialogue des arbres du Nord avec les arbres du Sud. Elle a aura lieu à Villeneuve lez Avignon, le mercredi 21 novembre. Elle est organisée par l'association Les Herbes Sourcières. Deux intervenants : Pierre Lieutaghi (oui Donna, himself) et Francis Hallé.
...
...
Francis HALLÉ, Plaidoyer pour l'arbre
Quatrième de couverture :...
« De l’ombre des jardins à la flambée dans l’âtre, de l’aspirine aux pneus d’avion, du bois de lit au papier de ce livre, il y a peu de domaines de notre vie où l’arbre n’ait sa place, avec la discrétion qui le caractérise. Et s’il est à ce point notre partenaire dans l’entreprise souvent hasardeuse qu’est la vie sur la Terre, n’est-ce pas aussi parce que nous partageons avec lui d’impérieux intérêts : lumière et eau, fertilité des sols, espace et chaleur ? Qu’est donc au fond ce compagnon quotidien ? Comment définir cette forme de vie extraordinairement ancienne, au modèle architectural aussi singulier que rigoureux, et capable de grandes prouesses ?
...
Ecartant volontairement tout anthropomorphisme, mais n’oubliant jamais ce que nous devons à l’arbre, Francis Hallé pose ici les bases d’une analyse structurale et fonctionnelle de ce végétal multiforme. L’arbre, en effet, se décline, surtout dans les contrées tropicales, en un nombre illimité d’espèces dont beaucoup restent à découvrir. Des arbres donc. Au long de vivants et minutieux portraits – ceux par exemple du Durian, des Eucalyptus ou de l’Hévéa –, l’auteur relate l’intense dialogue de certaines espèces avec l’homme et révèle la profonde et encore mystérieuse “altérité” de l’arbre, si différent de l’homme, lui ayant tant apporté et ayant si peu reçu en retour.
...
Plaidoyer pour l’arbre et son altérité, mais également plaidoyer pour l’homme. Car quand l’auteur défend l’idée que l’homme a contracté vis-à-vis de l’arbre une dette fondamentale, c’est pour mieux dire combien notre héritage arboricole et sa rassurante et exemplaire présence à nos côtés font de nous des êtres plus humains.»..
...
Pierre LIEUTAGHI, La plante compagne. Ouvrage présenté ici.
Les deux livres sont édités chez Actes Sud.
..

6 commentaires:

Floradiane a dit…

Quel dommage que je sois si loin !

donna a dit…

Peut-être pas très écolo, mais que j'ai envie d'y aller !
Déjà l'an dernier, le 22 avril, j'étais allée écouter Lieutaghi.
Depuis, je regarde d'un autre oeil "mes" orties, "mon" sureau et "ma" bardane...
Merci !

Elisabeth.b a dit…

J'aime beaucoup les plantes sauvages. Pour leur histoire, mêlée à la nôtre, aussi.

Donna a dit…

J'oubliais, il y a aussi du chiendent, bien sûr !
Et même pas eu besoin de planter tout ça en hommage à P.L.

Elisabeth.b a dit…

C'est une plante très affectueuse,
qui n'abandonne pas facilement le lieu qu'elle a choisi. Oui, humble et fidèle. Rarement chantée. La vie est injuste.

Artemisia a dit…

Mes deux livres preferés !
moi aussi trop loin pour assister a cette conference !

Artemisia
http://artemisia-terredarmoise.blogspot.com/