samedi, décembre 01, 2007

Fruits de Magnolia

.

Graines perdues en ville. Celles-ci sont vermillon, serties dans le fruit brun-gris. Il mesure à peu près dix centimètres. Oblong, conique. Et tombé là. Aucune chance de devenir arbre, pour aucune graine. Il faut être herbe fine pour se glisser dans les minuscules failles d'un revêtement. Comme cet agrostis -me semble-t-il- photographié tout à l'heure.
Ce fruit est un bijou. Jusqu'à la tige ligneuse.
...
Trois passants m'observent, l'œil en coin, et m'arrachent à ma contemplation. Je vois dans leur regard que glaner fruits ou graines sous un arbre est devenu geste étrange. Les citadins sont gens sérieux. Ils ne se baissent pas sans raison valable : rattacher un lacet, ramasser une pièce ou un objet qui leur a échappé. Mais ce fruit brun, non vraiment.
Tout aussi dédaigneuse, je repars. Histoire sans parole.
Les enfants sont encore en classe. Il n'y a qu'eux pour demander : 'Dis madame pourquoi...'

...

1 commentaire:

clara a dit…

cet article me plaît bien