dimanche, janvier 28, 2018

Hôtels à insectes: seulement si votre jardin permet à ceux-ci de se nourrir

 Le plus naturel: un arbre mort. Détail d'une photo de Norbert Nagel (wikipédia)


Ils sont à la mode. On en vend de ravissants. On peut aussi jouer à les construire soi-même.

Mais sans un environnement favorable ils ne seront que décor ou piège.  Avant toute installation penser à lire un excellent article de Jardins de France. En voici un extrait:


«La démarche de construction d’un hôtel à insectes doit être associée à celle d’apport de nourriture, notamment celle fournie par la flore. Cela ne sert à rien d’attirer les insectes dans son hôtel s’il n’y a pas grand-chose pour se nourrir aux alentours, dans un désert alimentaire. Un des drames sous-estimés est la diminution de la nourriture en nectar proposée par les fleurs.
La plupart des fleurs ornementales vendues dans le commerce sont des variétés stériles, sans nectaire (glande qui secrète le nectar) donc ne fournissant pas de nectar, base de la nourriture de nombreux insectes notamment des mellifères du genre anthophora. C’est gravissime.
»


Photo: hôtel à insectes. Photo de Hedwig Storch (wikipédia)


Aucun commentaire: